Pourquoi j’écris !

, par  Didier ENJARY

Avertissements

Je place cet article dans la partie « adhérents » car je souhaite m’exprimer surtout auprès des rédacteurs et rédacteurs potentiels (donc uniquement des adhérents). Dans ce qui va suivre, j’exprime un point de vue (et une expérience) personnel, que je ne souhaite imposer à personne, au contraire, tout autre point de vue est intéressant.

Introduction

Quand j’écrit un article c’est avant tout par plaisir, mais aussi pour faire plaisir. Mais en tant que rédacteur j’oublie parfois de me placer du côté du lecteur...veuillez m’en excuser et m’en faire part. (par exemple je me laisse parfois emporter je pense sur des termes de jargon)

Je suis un "gros" rédacteur. c’est un constat...je n’en tire pas d’orgueil particulier. J’écrit beaucoup d’articles et je garde une profonde envie de continuer et, curieusement, je ne ressent pas le manque de "retour" (ce que les anglo-saxons appellent feedback). Parfois je me demande si je ne continuerais pas d’écrire même si j’étais seul sur une île déserte :-) Je ne comprends pas moi-même d’où me viens la motivation.

Invitation

Je souhaite que d’autres membres ne se sentent pas exclu de rédiger des articles à cause d’une "monopolisation" (de la part des membres « historiques ») et/ou d’une "inhibition" (pour ma part FreeLUG a libéré mon expression). Ecrivez des articles même si vous pensez que cela n’intéresse personne (ce n’est jamais le cas croyez-moi)...commencez par des brèves si vous le souhaitez. Exprimez-vous.

Je suis conscient que le côté technique (utilisation de SPIP) peut rebuter certaines personnes. N’hésitez pas alors à demander de l’aide via la liste de diffusionFreeLUG.adhérents.

Les sujets

Ecrire d’accord , mais sur quel sujet ? Le monde "LEGO" bien sur, et même si le sujet peut paraître restreint il est dans la pratique infini. Pour ma part j’écris aussi bien des articles sur des fans (portrait), sur des sites communautaires(Lugnet), sur des questions "techniques" (étude de pièce), sur le vocabulaire (Les acronymes), etc...le problème au final n’est pas de trouver un sujet mais de trouver le temps de rédiger des articles sur tout les sujets qui peuvent me venir à l’esprit.

Les fôtes d’ortografes

Il est certain que par simple souci de donner une bonne image de soi on essaye de limiter les fautes de toutes sortes (de goût, d’orthographe, de grammaire). Pour ma part j’utilise simplement les outils de corrections automatiques qui sont à ma disposition. J’ai même parfois demandé l’aide d’un autre rédacteur (n’est-ce pas Luigi) car il est possible de travailler à plusieurs sur un article : je trouve la co-écriture très enrichissante et ludique mais c’est malheureusement une occasion rare. Encore une fois n’hésitez pas à réclamer de l’aide...et puis si il reste des incorrections au final c’est pas grave :-)

Impartialité ?

Quand j’écrit sur un produit commercial (de la société LEGO® ou pas) je suis conscient d’être bien souvent globalement positif sur le produit. Ce n’est pas par manque de liberté ou par censure personnelle (par ailleurs jamais aucun de mes articles n’a été censuré par quiconque), ce n’est pas par manque de jugement critique ou de défaut d’impartialité. Je ne prends simplement pas de plaisir à écrire au sujet d’un produit qui ne m’a pas plu.

Remerciements

Merci à ceux qui ont écrits des articles...et merci à ceux qui vont en écrire.

Navigation

AgendaTous les événements

Brèves Toutes les brèves